Archives

Stats du site :

Visiteurs : 104075
Aujourd'hui : 16
En ligne : 3

Samedi 23 septembre 2017,  le vélo club participera au forum des associations de Saillans.

A ce sujet si certains sont libres il peuvent venir participer le matin à l’organisation et/ou l’après-midi à tenir le stand ou la buvette.

Voici le programme complet de cette journée : ICI

 

 

Les vacances sont terminées et c’est aussi la rentrée au VCS avec des sorties VTT les mercredis et samedis, voire les dimanches pour les rando organisées.

Vous retrouverez toutes l’actualité sur l’onglet : Calendrier / VTT.

Nous nous efforçons d’effectuer les mises à jours régulièrement. Si vous avez des idées de circuits n’hésitez pas, nous sommes preneurs.

La prochaine Assemblée Générale du Vélo Club aura lieu le vendredi 20 octobre à 18 h 30 salle polyvalente place de la république à Saillans.

Retenez la date et début octobre vous recevrez le déroulement de cette soirée.

Pour le VCS, Michel MORIN

 

 

L’équipe Rando VTT « Coeur de Drôme » est prête à vous accueillir ce dimanche 3 septembre 2017, à partir de 7h00 au stade des Chapelains (foot), voir notre page d’accueil.

« Tout est en place, 16h le soleil revient, nous sommes confiants pour demain. Il fera moins chaud et c’est tant mieux, pour pédaler les participants seront mieux et pourront profiter des sentiers inédits et d’une ambiance bon enfant à l’arrivée ».

10 euros, avec ravito et repas inclus à l’arrivée.

Café offert le matin à l’inscription avec gâteau et croquants du pays.

Boissons fraîches (bière pression, coca, perrier, orangina, oasis) : 2 euros

Possibilité de laver les vélos.

 4 circuits libres au choix 

 

 

Les routiers du vélo club en Isère vallée de la Gresse
Une sortie routière hors de la Drôme avait été mise en place pour le jeudi 27 juillet 2017. Donc 9 personnes dans le camion du club avec Muriel qui aura été le chauffeur pour suivre tout au long de la journée. Deux voitures dont une avec Titou et Ariane, une autre avec Annick et Raymond ,dans le camion, Muriel, michel Morin, Michel Arnaud, Michel Gautheron, Eric Besson, Christian Pellissier, Gégé et Daniel Morin.
Le point de départ en vélo à St Michel de Porte vers les 10 h, temps un peu couvert un peu frais mais heureusement, car on est rentré tout de suite dans le vif du sujet avec 7 km de montée pour atteindre le premier col qui porte le nom de l’Allimas et qui pour certains est devenu tout de suite le col de la grimace. Bref petite descente sur Gresse en Vercors puis bifurcation à gauche et nouvelle montée pour le col des deux sœurs, nouvelle descente pour remonter ensuite au col de l’Arzelier. Ce col sera le lieu du casse croûte.
Redescente jusqu’au village de St Barthélemy, et là remontée pas triste par un petit col puis nouvelle belle descente pas très longue pour remonter tout de suite au village de St Guillaume. A partir de là grande et longue montée sur Gresse en Vercors ou un grand nombre de personnes vont prendre le camion. A Gresse en Vercors ils étaient 5 à repartir à l’assaut du col de la ( Grimace) pardon le col de l’Allimas, avant de retrouver la descente sur St Michel de Portes lieu du départ. Total 71 km, 1896 m de dénivelé cumulé, une bien belle balade mais qui finalement n’était pas à la portée de toutes ou tous.
Pour la sortie de la semaine prochaine seule 2 personnes étaient favorables à la sortie du Ventoux, donc remise à plus tard et je vais donc proposer une sortie dans le haut Diois avec donc moins de transport en camion.
Michel

Et voilà, les vacances à peine terminées voire même pas commencées pour d’autres, notre rando VTT approchant, nous nous sommes réunis hier soir pour planifier les 2 semaines restantes : signalisation rando, balisages, organisation des bénévoles, courses ravitos et repas…

Nous étions une douzaine autour de la table, et espérons bien avoir encore quelques bénévoles pour cette 3ème édition qui aura lieu le dimanche 3 septembre 2017 à partir de 7h00 (départ du stade de foot).

Mardi dernier (18/07/2017) les cyclistes routiers Saillanssons avaient rendez vous comme régulièrement pour une petite sortie sur route. Ils étaient donc 7 à se retrouver au fossé à Saillans à 7 h 30. Ensuite direction Crest par le CD 93, Grâne et montée sur le col du Deves, au croisement à gauche direction les Pignes. Au premier croisement dans la descente de les Pignes Daniel et Gatou descendent sur Divajeu pour monter la bosse et rentrer sur Saillans, l’autre groupe ( Annick, Nathalie, Michel, Gégé, et  Michel ), descendent du côté des Porterons pour aller à la zone artisanale de Crest Michel devant porter des papiers à Maryline secrétaire du club. Puis retour par le CD 93 et petite route de La Clastre et Saillans soit 65 km 510 de dénivelé et 3 h de vélo. Vers les 12 h toute cette équipe s’est retrouvée chez Brigitte et Michel Arnaud, ou avant l’apéritif certains ont profité de la piscine. Puis casse-croûte préparé et servi par la famille Arnaud, une bien belle demi -journée pour tous. Un grand merci à Brigitte et à Michel pour leur accueil. La semaine prochaine  une sortie avec le camion sera mise en place avec une balade à la journée sur la vallée de la Gresse de l’autre côté du col de Menée. Un mail sera fait à tous, attention dans le camion qui suivra, toujours que 8 places (9 avec le chauffeur).

Michel MORIN

Récit de Pierre-Ulysse ROUX au MB Race :

« Ce week-end je participais à la fameuse MBrace avec Aurélie Cambos.

Le samedi c’était l’ultra pour moi (140km et +7000M) et la classique pour elle le dimanche (34km et +1600M).

Vendredi soir il pleuvait déjà par intermittences jusqu’à ce qu’elle tombe en continue pendant plusieurs heures… le lendemain à 5h elle avait cessé mais le ciel restait menaçant.

Plusieurs mésaventures m’arrivent  dès 5H30 à 30min du départ ! Je veux contrôler la pression de mes pneus et sur la roue avant l’obus est collé au bouchon de valve. Je bricole pendant quelques minutes en panique, remonte l’obus sans son joint car ma pince l’avait complétement fusillé. L’air s’échappait de la valve, je secoue, et le préventif colmate enfin la fuite et vient faire office de joint. Ouf !

A toute hâte je fonce vers l’ascenseur pour descendre et me placer sur la grille de départ qui était en bas de la résidence et là.. Horreur ! En cabrant mon vélo dans l’ascenseur les clés de ma voiture s’échappent de ma main et disparaissent dans la fente sombre de la porte… et tombent 4 étages plus bas.. Dans la cage de l’ascenseur ! Et Aurélie devait prendre la voiture pour me faire l’assistance de la journée. Panique totale !! je préviens Aurélie et je fonce sur la ligne de départ où les  1200 coureurs étaient déjà en place.

Le départ est donné, une bonne partie sur la route en montée histoire de se chauffer, je retrouve Thibault Level , un collègue de course. On discute et on se perd sur le premier bouchon et à partir de là, nos roues ont roulé dans des tonnes de boue sous toutes ses formes.

Par moment il faisait de bonnes averses, sur les sommets il y avait pas mal de brouillard et les températures frôlaient les 2, 3 degrés à 1500m…. C’était épique !

Arrêt très court au ravito du 35eme kil, nettoyage express du vélo, graissage chaine, quelques provisions pour la suite et je repars. Toujours pas d’Aurélie… A-t-elle pu aller chercher les clés ? Mes parents ont-ils pu ramener le double ? Vais-je avoir des bidons propres avec mon ravitaillement sur la suite du parcourt ? Toutes ses questions me prenaient la tête mais il fallait rester concentré car les descentes car c’était un chantier sans nom !

Dans la dernière bosse avant de basculer sur l’arrivée des 70km, à la sortie d’un hameau… Aurélie ! La concierge lui avait donné accès au-dessous de l’ascenseur… du coup tout était rentré dans l’ordre.

Dans la descente je me caille comme jamais. Mon mental en prend un coup, je franchi la barrière des 70kil en m’orientant vers le 100km. Je repars motivé car je connais la portion qui nous attend. J’ai les jambes et je passe tout sur le vélo. Là-haut il fait froid, une grande descente sur Combloux nous attend. Que des passages gavés de racines dans la boue.. Peu de chose passe en vélo. On se refroidi tous dans le groupe ou j’étais. Il pleut.

J’arrive au 100eme kil et me dirige vers le 140.. La famille est là, la motivation remonte, malgré la pluie qui s’intensifie. Je fais le plein de provisions, reprend mon vélo nettoyé par l’équipe de la course et je pars. Là ce n’est plus de la plus mais des trombes d’eau qu’il tombe, je pédale avec un bon rythme car j’ai les jambes et surtout je cherche à me réchauffer, je vois au loin un coureur, et quand j’arrive à son niveau ou presque, je m’arrête et le laisse partir.

J’étais congelé, il restait une énorme descente, une bosse et une descente… je ne me voyais pas endurer encore ça, car j’étais vraiment en hypothermie.

A fort regret je fais demi-tour et abandonnais….. j’ai parcouru quand même 112km  en 10H15 et plus de 5000m de D+.. Sous une météo dantesque et peu propice à une course de cette envergure.

Bravo aux 71 finishers de cette édition. (je me classe 72eme/1200 partants tout de même).

Le lendemain Aurélie faisait la Classique 30, je m’embarque avec elle pour l’encourager sur le parcourts. car frustré de la veille et encore en forme il fallait que j’aille rouler !!

Cela a porté ses fruits car elle fait 1ere espoir en bouclant les 35km et 1600m D+ en 3H20. La boue était encore bien présente mais les températures plus agréables et la pluie avait cessé..

Un Bon week-end ‘’Thalasso’’ à Combloux où on a même pas vu le Mont Blanc.

Ce week-end, c’est les championnats de France XC Marathon au Mont Aigoual !

Bon ride à tous ! »

 

 

Pierre Ulysse Roux aux championnats de France des marathons :

Voilà les championnats de France de marathon ce sont achevés au Mont Aigoual. Une super course pour Pierre Ulysse sur un parcours très physique et techniques certainement un des plus beau de la saison, Un mauvais aiguillage à mi parcours lui a fait perdre pas mal de temps (15min et 11 places perdues) et une fin de course très dur mentalement. Mais beaucoup de plaisir pour Pierre Ulysse qui se classe finalement 41em au général. Maintenant il va se tourner vers les compétitions d’enduro une discipline qu’il affectionne beaucoup.

sdr

« Ce weekend c’était la Maxiavalache de Vallnord ! Une DH marathon de 8km et plus de 1000m de D-.

Vendredi recos libres sur un tracé très fun sur le haut, puis technique et piégeux sur la fin. La pluie de la veille offrait un bon grip mais la poussière commençait à apparaître sur certaines portions.

Samedi matin recos officielles! Là le tracé était carrément Ultra sec avec des coupes dans tous les sens, de belles ornières… Puis l’aprem c’était les qualifs par ordre de plaque pour le lendemain. Départ par vagues de 80 coureurs, c’était assez dingue comme ambiance !! Je me classe 27eme de ma vague. Cela m’a permis de partir en « challenger » le lendemain. (A quelques secondes de l’Europ’ Cup!!)

Dimanche, deux run, avec des vagues​ de 150 fous à chaque départ… La poussière en plus.. et là c’était un beau carnage

On roulait de plus en plus vite et la visibilité était de plus en plus faible ! Mortelle !

65eme de ma vague sur le run 1 (ça bouchonnait à mort) et 38eme sur le run 2 (on était tous HS )

Super expérience ! À refaire !

Prochaines courses une manche de coupe du monde XC marathon à Megève, championnat de France marathon XC au Mont Aigoual, et deux coupes de France enduro dans les Alpes ( Samoëns et les Orres ). »

 

Pierre-Ulysse ROUX

2012 -  Touts droits réservés - N. Chaudier