Archives
Stats du site :
Visiteurs : 173333
Aujourd'hui : 64
En ligne : 1

Enfin digéré, il est temps de vous raconter cette MB (2019) !

Après les chemins du soleil fin mai début juin il fallait qu’on se repose (un peu). Mais un bel objectif approchait, la fameuse MB race !

3 semaines avant, nous avons participé avec Aurélie à Cap Nore. Une randonnée Vtt labélisée ‘’rando d’or’’ du coté de Carcassonne. Plusieurs parcours, le 65km pour Aurélie et le 100km pour moi. Le tracé était parfait, les ravitos exceptionnels et la forme physique était vraiment bonne.

Cette année nous étions 4 à participer à la MB race ULTRA (manche de coupe du monde marathon). Aurélie sur le 70km et 3500m D+ (coupe du monde femme) comme son grand frère Augustin, Julien Giffon sur le 100km et 5000m D+ et moi sur le 140km et 7300m D+ (coupe du monde homme).

Jonathan lui faisait l’enduro le dimanche, mais avec mon frère Pierrick ils ont géré notre assistance sur le samedi pendant les 11h de course ! Merci à eux !

Départ samedi matin 6h à Combloux ! Avec plus de 1200 coureurs au départ il y avait plusieurs SAS qui répartissaient les coureurs suivant leurs niveaux. Aurélie et moi étions dans le N°1, Julien et Augustin dans des SAS juste derrières.

La météo semblait parfaite (dans les faibles lueurs du matin) et effectivement, du soleil, pas trop chaud et un terrain sec comme on les aime ! (Les tapis de racines détrempés en descentes c’est moins fun)

Le départ donné, Je décide de partir avec les premiers pour ne pas être gêné dans les premières descentes où ça bouchonne rapidement lors des premiers kilomètres. Le rythme est assez soutenu, je fini les 70 premiers kilomètres en 4H40. Après une assistance rapide de Jonathan et Pierrick je repars direction le 100km. Et là c’est devenu compliqué car j’avais du mal à m’alimenter, une sensation d’écœurement est survenue, seul la compote et le coca passait… Ça a duré quasiment 3h. 3h avec un rythme bien ralenti car moins d’énergie, de plus les ascensions étaient très raides avec parfois 1000m D+ en une fois !

Je fini les 100km avec une petite forme mais la présence de Jo et PK fait du bien au moral, surtout à la fin, avant les 2 dernières ascensions avant de basculer sur l’arrivée.

J’ai pu grappiller quelques places sur les 20 derniers kilomètres, notamment dans les descentes où j’étais bien plus lucides que certains !

Et là, après quelques virolos et côtes de dernière minute dans Combloux.. L’arrivée !! Avec pour accueil une chope de bière ah ah ! 11h05 et une belle 29eme place sur 262. Je misais plus sur 10h de course mais un départ surement trop rapide ne me l’a pas permis.

Aurélie qu’en à elle a dû de nouveau affronter quelques douleurs au dos mais sa course s’est relativement bien passée. Elle finit 8ème en Sénior Dame en 8h31 (395/600)

Augustin finit 103/600 en 6h48.

Et Julien gagne 100 places par rapport à l’année dernière sur le 100km ! Il finit 33ème en 9h16 sur prêt de 260 coureurs ! Bravo à lui !

Merci au Coach Kevin Assémat, aux amis et à la famille qui nous ont aidé/supporté ! Pas de casse (sauf Aurélie dont la fourche rend l’âme en passant la ligne d’arrivée !) ni de chutes. Les conditions étaient vraiment belles, le tout face au Mont Blanc !

Bon, pour les 10 ans de cette fameuse course hors normes fallait marquer le coup. Donc dimanche j’ai enchainé sur le 35km et 1500m D+ ! Je l’avoue ca tirait un peu au réveil mais les 15min de vélo pour rejoindre le départ à Megève m’ont bien ‘’débloqué’’.

Je pars dans le premier SAS, je gère mon effort dans les côtes extrêmements raides, je n’ai pas de mal à relancer et à rouler vite. (Je fais le meilleur temps Strava sur la dernière descente technique).

Je fini en 2H00 ! 3ème sénior !! Podium ! Vraiment inespéré !! Et très content de cette double performance !

PU

 

 

TransVesubienne ! 24 ème Scratch sur 324 partant (en 6h25) – 19 mai 2019
Partir de La Colmiane pour finir sur la promenade des anglais à Nice, tout ça par les chemins (et pas les plus faciles), et en plus avec une météo capricieuse… Beau chantier ce dimanche!

Vendredi reco: Levens St André
Samedi Prologue: premier de ma vague et 50 ème Scratch (donc bonus pour le dimanche de 11’43 ») Dimanche départ sous la pluie, pas mal de boue tout au long du parcours (même quelques flocons !), rythme constant tout le long, ma fourche rend l’âme sur la dernière descente (je perds 4 places)… Presque un sans faute !

Merci aux collègues Frank, Franck et Richard pour ce weekend et pour l’assistance

Merci Kévin Assémat pour la prépa sans faute depuis le début de l’année !

Semaine prochaine chemins du soleil avec Julien !

PS: je cherche une fourche en 29 » en 100mm idéalement en Boost (la mienne ne sera pas revenue du Sav)

 

Ce weekend (4 et 5 mai 2019) nous étions dans les Pyrénées côté Espagnol, en Cerdagne à Ger exactement

Nous avons participé à La Baixa Cerdanya. Aurélie sur la course  »starter » (36km 1200D+) et moi la  »marathon » (70km et 2300m D+).
Le tracé et l’organisation étaient parfaits. Des airs de Chemins du soleil par moment. Nous sommes montés à quasiment 2000m où nous avons trouvé la neige.
Il y avait beaucoup de vent (froid, surtout à cette altitude) et pas mal de boue surtout les 10 derniers kilomètres !
Au final Aurélie termine en 3h07 68/200scratch et 4eme sur 22 femmes!
Et moi 15 ème Scratch sur 277!
Un beau dimanche en montagne avec de belles places, on s’est régalé !
Dans 10 jours direction le Mercantour pour la TransV!
A bientôt

Pierre Ulysse et Aurélie

Résumé des courses :

Roc laissagais Uci marathon (coupe du monde) à Laissac (12) :
90km 3400m D+
Julien Giffon était lui aussi de la partie pour s’essayer à ce format.
De la pluie tout le samedi, mais beau temps le dimanche (jour de course).
Beaucoup de boue et des températures fraîches (2degrés à 9h).
Aurélie nous a fait l’assistance sur les points autorisés tout au long du parcours et ça ça n’a pas de prix sur ce genre de course. Ça permet de partir léger et de ne pas perdre de temps aux ravitaillements.
C’est parti très fort et je me suis accroché de loin à la tête puis j’ai pris mon rythme de croisière car la course allait être longue.
Vraiment un très beau parcours comme les autres années. Très  »casse pattes » car cette course c’est une succession de petites montées et descentes dans les collines Aveyronnaises. Petit coup de mou au 60eme kilomètres mais j’ai pu bien finir car la forme est revenue et je termine (couvert de boue) 39eme sur 120 partants. Julien aussi a pris beaucoup de plaisir, surtout dans les descentes enduro que l’on empruntait tout au long du parcours. Il termine 73 ème. Une superbe place pour sa première course de l’année !

Epic Enduro :
Avec Julien Giffon on s’était aussi donné rendez-vous sur cette course Enduro extrême (120km 5000 D+ 10 spéciales chronométrées.. dans la même journée !)

Aurélie quant à elle s’est engagée sur cette course avec trois copines pour être classés dans la catégorie relai 100% féminin.

La nuit, il s’est mis a pleuvoir et ça jusqu’au matin ou l’on se lève à 3h30. Et oui, le départ de notre vague (la numéro 2) était à 5h!
On part avec Aurélie (qui faisait le relai Numéro 1 de son équipe) et Julien dans la masse de plusieurs centaines de coureurs ultra motivés à boucler cette course de barjots ! Fumigènes, musique électro, jeux de lumières… Tout y était pour ce grand départ !
On enchaine les liaisons et les spéciales au nombre de 3 sur cette boucle 1 sans soucis, quelques frayeurs surtout sur la première descente de nuit à la frontale
Le sol était vraiment très glissant et boueux par endroits.
On passe au Paddock pour se ravitailler et faire un point Méca et on repart sur la magnifique boucle 2! Des trails de malades shaper à la perfection dans les sous bois ! Vraiment un régal ! Malheureusement Julien sur la toute fin de la spé 5  (la plus longue du jour) prends une belle gamelle et a la cuisse douloureuse (hématome assez conséquent). On fini la boucle sous une pluie battante, Julien préfère arrêter son Epic a ce moment-là car il avait du mal a tenir son vélo en descente (et vu la technicité des descentes valait mieux)
Après m’être changé, je repars seul sous la pluie qui n’a pas l’air de vouloir s’arrêter direction la boucle 3.
Après la Sp7 elle s’arrête.
Je rattrape Albin et nous finirons cette Epic 2019  ensemble, avec beaucoup de prudence sur la fameuse dernière spéciale  »des pylônes ».
Au final l’équipe d’Aurélie est arrêtée à la dernière porte horaire.. il leur manquait 10min! Mais l’organisation les a quand même récompensé  lors de la remise des prix car elles étaient les seuls à s’être engagé avec une équipe 100% féminine !
Albin (le frère d’Aurélie) fait 2 ème Scratch à moins de 2 min d’Alexis Chenevier le vainqueur de cette édition 2019.
Et moi j’étais classé (provisoirement) 34eme sur 600 partants à 19h. Une sacrée progression en 2 Ans !!
Bravo à tous les épicuriens(nes) et à l’organisation au top du Vélo Caroux !

Voilà les news!
Bon lundi de Pâques !

Pierre Ulysse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2012 -  Touts droits réservés - N. Chaudier