Archives
Stats du site :
Visiteurs : 133903
Aujourd'hui : 139
En ligne : 3

Les Saillansons appellent plutôt ce lieu la grotte d’Annibal et les jeunes y montaient chaque année au moins une fois, une légende dit que qu’Annibal remontant la vallée avait couché avec ses éléphants .

Bref suite à la mise en place de cette sortie pédestre (samedi 15 décembre 2018) le rendez vous avait été fixé aux Samarins devant chez Michel ou 9 courageux étaient présents, il faut dire qu’à 9 h il faisait moins 6° d’ailleurs le camion du club a refusé de partir.

Donc en voiture direction col de la Chaudière et arrêt au lieu dit les « Lardons », puis piste forestière sur un bon km jusqu’à la traine ( pite tracée pour sortir le bois ) partant à gauche ou les chose sérieuses ont commencé. D’abord montée en  lacer par une petite piste tracée pour les travaux qui avaient consisté à poser des gabions ( pierres enfermées dans des grillages pour contenir les glissements de terrains) ) mis là pour retenir la descente des pierres sur le bas. A la fin de cette piste montée très dure directe sur la crête à travers bois en longeant  le gros entonnoir, puis sortie sur une petite vire à droite sous la « Pelle » face où monte les alpinistes.  En suivant par la droite ce petit sentier nous avons  débouché sur cette imposante Baume d’Annibal autant par sa hauteur que par sa profondeur. Parmi les présents seules 3 personnes connaissaient ce lieu. La vue a été fabuleuse sur toutes les montagnes du Dévoluy, le Vercors avec un grand Veymond bien blanc.

Quand le coup de chaleur de cette longue montée fut passé, nous avons senti une petite bise nous rappelait qu’il était temps de redescendre. Descente pas des plus facile mais quand même plus rapide que la montée, après avoir rejoint les voitures nous avons décidé de descendre manger chez Michel au chaud.

Une bien belle Balade de 5 km aller retour depuis la route de la Chaudière et donc 2 k 500 de montée avec environ 400 m de dénivelé, terrain très gelé sans soleil puisqu’il se cachait derrière la Roche. Quelques passages un peu engagés mais tellement beaux.

A propos de Roche nous avions avec nous un Michel ( pas Morin) un copain de Patrice arrivant tout droit du Népal et qui a grimpé plusieurs fois la pelle et en cassant la croûte  nous a raconté ses voyages au Népal et même sa grimpée victorieuse sur l’Everest en 3 tentatives.

Une bien belle demie journée de rando pour une fois sans VTT et à refaire aux beau jours pour ceux qui n’ont pas pu venir.

Etaient présents : Maryline et Norbert, Thomas et J/François Cagnelle, Hubert Hervé, Albert Rodriguez, Patrice Boivin qui avait amené donc son collègue Michel ( désolé j’ai pas retenu le nom ) et votre serviteur Michel Morin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2012 -  Touts droits réservés - N. Chaudier